collaboration avec l’atelier de la conception de l’espace (ALICE, EPFL), sur le site de projet des étudiant.e.s de première année de Bachelor en architecture, dans le but de proposer une approche différente du territoire



En arpentant la région genevoise le long du Rhône, je me suis intéressé aux objets incongrus que l’on pouvait y trouver. Des ruines industrielles aux équipements estivaux en passant par les formes de la nature, l’idée était de montrer ces objets de façon à mettre en évidence les contrastes et le détachement vis-à-vis de leur entourage dans ce paysage quelque peu délaissé et livré à lui-même. Les objets, mis en valeur comme des sculptures, sont éminemment ancrés dans cet espace, et forment dans leur ensemble une vision de ce lieu fragmentée et hors du temps. Ce travail devient ainsi l’opportunité d’un nouveau cadrage sur la région lémanique.